Premiers semis et plantations

1-2mars

Je commence ce mois de mars, par de la plantation, on a eu 4 mm d’eau : d’abord jeunes arbustes récupérés : 1 houx et 1 if.

Dscn4609 1

Le premier était assez simple, mais assez compliqué pour le deuxième avec la quantité de briques. J’espère que 60 cm de profondeur va suffire pour qu’il se développe correctement.

   Dscn4614 1                                                                   Dscn4615 1

J’ai eu une belle surprise, un canard colvert venu en voisin.  Quelques individus vivent au niveau de la rivière Verse qui passe dans le Parc des tanneurs, situé à proximité du jardin.

Dscn4620 1

En rentrant j’ai frotté mes étiquettes, elles avaient trempé dans un mélange de savon noir et d’eau très très chaude.

Dscn4634 1

On a eu une deuxième fois 1mm d’eau. C’est déjà ça. A la suite des Batavias, je prévois une allée de 40 cm avant de tendre un cordeau. Je pose des planches, car le sol est trempé. Je passe le croc, je mets de l’engrais organique, utilisable dans la culture biologique et je griffe.

Dscn4643 1                                                                                        Dscn4644 1

Je dispose le premier plant de fraisiers : Rubis des jardins à 25 cm, puis tous les 30 cm. Avec un plantoir, je les plante pour avoir 25 sur le rang. J’arrose au goulot. Je replace les planches pour renouveler l’opération pour planter en quiconce les variétés remontantes, soit 26 plants.

Dscn4647 1                                                                                              Dscn4661 1

 

J’arrose, je bouge de nouveau les planches pour placer le cordeau à 40 cm. Je recalcule l’apport pour les racines. C’est là, que j’ai mal évalué la dose pour les fraisiers. J’espère qu’ils ne vont pas griller. Voici les bons calculs :

Mesure de surfacer 7,40 m x 0,20 m = 1,48 m2

 

Dosage au m2

Pour 1,48 m2

Feuilles

100 g

148 g

Racines

150 g

222 g

Fruits

100 g

148 g

 

J’incorpore le fertilisant, je griffe et je trace un sillon pour semer   les carottes « Saint Valéry », puis les radis « White rond).  Je ferme le rayon, je tasse au râteau, j’arrose ; je pose du P17, que je cale avec des morceaux de brique.  Ce voile de forçage va seulement apporter quelques degrés de plus et maintenir l’humidité qui est indispensable à la levée et à la reprise des jeunes plantes.

 

Ajouter un commentaire