Astuces pour réussir les confitures

Au fil des conseils de maman, de mes lectures et mes expériences, je vous livre quelques astuces qui peuvent bien servir aux débutants et aux expérimentés comme moi.

Les fruits :

Il faut surtout prendre de saison. Il va de la qualité, maturité (ni trop verts, ni trop mûrs), la proximité (préférer le local, si c’est possible) et surtout du porte-monnaie.

01

Le matériel :

Avant de se lancer dans la préparation d'une confiture, il faut en plus des ustensiles nécessaires pour peler et découper. Une balance précise pour des quantités exactes, un saladier, un bol. Une grande cocotte ou idéalement une bassine en cuivre comme nos grands-mères autrefois ! Une cuillère en bois pour remuer, une écumoire pour retirer l'écume, une louche pour transvaser.

02

Les pots :

Il vaut mieux prévoir 2 tailles : 324 ml et éventuellement 290 ml, en bonne état. Ils devraient être stérilisé en passant sous l’eau chaude avec les couvercles. Vérifier et retirer les contenants défectueux

03

Le sucre, gélifiants, et le temps de cuisson :

Longtemps on mettait 1kg de fruits pour 1kg de sucre, la conservation est plus top, mais malheureusement c’est trop sucré. Pour les framboises, groseilles, cassis, il faut garder ces proportions. Pour les autres, il faudra adapter les quantités selon les fruits, leurs maturités et leur teneur en sucre. Cela sera indiqué dans mes recettes.

04

Pour le gélifiant, je préfère le vit pris Je trouve la prise est rapide, en gardant un temps de cuisson raisonnable qui joue la qualité et la quantité de la confiture. Celui-ci est différent selon les fruits utilisés et doit se faire à feu vif, sans couvercle, et en remuant souvent pour éviter qu'elle n'attache dans le fond. Il faut également écumer régulièrement, car elle ne sert à rien. Il faut toujours une soucoupe au congélateur. Dès on pense que la cuisson est à point, on dépose une goutte de la préparation sur une coupelle. Si elle ne coule pas, c’est prêt.

05

Remplissage, Etiquetage, stockage

Il doit s’effectuer à l’aide d’une louche immédiatement à la fin de la cuisson. Le pot disposé dans une assiette à côté e la marmite. On visse bien le couvercle, et on va retourner le pot de confiture jusqu’ à complétement refroidissement.

06 

Il est important de mettre une étiquette autocollante sur chaque pot en indiquant le ou les fruits utilisés. Idéalement, c’est de tenir un cahier en indiquant les fruits et les date de création. On place nos pots dans un endroit tempéré, sec, et à l'abri du soleil et de la lumière. Si nos confitures prennent la lumière, leur belle couleur risque de passer.

Photo0263                                        Photo0264

Rattrapage

Si ma confiture* est trop liquide

  Dans un bol, je mélange un sachet de Vitpris à 2 cuillères à soupe de sucre. Je verse le contenu du bol dans une petite casserole avec 10 cl d’eau et je porte le tout à ébullition pendant quelques secondes. Je mets la confiture dans une casserole et je porte à ébullition. Aux premiers bouillons, j’y verse le contenu de la petite casserole et je remue bien pendant 2 min. Je mets en pots.

Photo0265                            Photo0266

Si ma confiture* est cristallisée ou épaisse

Je presse le jus d’un citron. Dans un bol, je mélange un sachet de Vitpris à 2 cuillères à soupe de sucre. Je verse le contenu dans une petite casserole avec 25 cl d’eau et je porte le tout à ébullition pendant quelques secondes. Je mets la confiture cristallisée dans une casserole et je porte à ébullition. Aux premiers bouillons, j’y verse le contenu de la petite casserole et le jus de citron. Je remue bien. Je ramène à ébullition et je fais cuire 3 min. Je mets en pots.

Source : https://www.cuisineaz.com/diaporamas/conseils-reussir-confitures-209/interne/recette/1.aspx

https://www.alsa.fr/la-boite-a-astuces/confiture-gelee-pates-de-fruits/

Ajouter un commentaire