Boulevard du crépuscule.

EtoileEtoileEtoile

 

Boulevard du crepuscule

 

Mon avis :

Billy wilder décrit la cruauté hollywoodienne, notamment pour les anciennes stars. La reconstitution d’époque est respectée, le scénario sans faille captive le spectateur. William holdem est impeccable devant une gloria swanson diabolique.

 

Si vous avez manqué le début :

Poursuivi par ses créanciers, Joe Gillis, scénariste sans le sou, pénètre par hasard dans une luxueuse villa de Beverly Hills. Il découvre qu'elle appartient à Norma Desmond, un star déchue du cinéma muet. Pris par le majordome Max pour l'employé des pompes funèbres chargé de l'enterrement du chimpanzé de Norma Desmond, Joe se voit bientôt proposer par celle-ci d'écrire un scénario qui marquerait son grand retour à l'écran.

 

Vidéo :

 

Réalisation : Billy Wilder

Genre : Drame, romance

Dernière diffusion :22/10/2018 à 20h50 sur 05france5

Origine : U.S.A

Année : 1951

Durée : 1h50

Version : noir et blanc
Distribution : William Holden (Joe Gillis), Gloria Swanson (Norma Desmond), Erich von Stroheim (Max von Mayerling), Nancy Olson (Betty Schaefer), Fred Clark (Sheldrake), Lloyd Gough (Morino), Jack Webb (André Green), Larry Blake (premier huissier), Charles Dayton (premier huissier), Franklyn Farnum (l’entrepreneur des pompes funèbres), E. Mason Hopper ( un docteur, non crédité), Henry Wilcoxon (un acteur sur le tournage de Samson et Dalila non crédité)

 Dans leurs propres rôles : Cecil B. DeMille, Hedda Hopper, Buster Keaton, Anna Q. Nilsson, H. B. Warner, Ray Evans, Jay Livingston.

 

Photos :

 

Boulevard du crepuscule1                                                                                  Boulevard du crepuscule2

 

Boulevard du crepuscule3                                                                                   Boulevard du crepuscule4

  

  Musique :

https://open.spotify.com/album/4h4fOnCPFOnrc2OpMuJkGI#_=_

Ajouter un commentaire